accordion-iconalert-iconarrow-leftarrowarticleShowedbacktotopCreated with Sketch. bookmarkcall-iconcheckchecked-iconclockclose-grcloseconnexion-iconfb-col fb-footer-iconfb-iconfb feedMark__icon--radiofeedMark__icon--starPage 1Created with Avocode.filterAccordion-arrowgoo-col headerBtn__icon--connecthomeinfo-blueinfo insta-1 instalank2IconCreated with Avocode.lglasslink-2linklink_biglinkedin-footer-iconlinkedin-iconlinkedin Svg Vector Icons : http://www.onlinewebfonts.com/icon lock-bluelockmail-bluemail-iconmailnot_validoffpagenavi-next-iconpdf-download-iconplus print-iconreadLaterFlagrelatedshare-icontagsLink-icontop-pagetw-col tw-footer-icontw-icontwitter unk-col user-blueuseruserName__icon--usernamevalidyoutube-footer-iconyoutube Svg Vector Icons : http://www.onlinewebfonts.com/icon

De la prescription de la pantoufle des fonctions publiques

Jurisprudence

Comme on l'a défini au Dictionnaire de droit public interne (LexisNexis, 2017, 580 p.), le pantouflage, en droit des fonctions publiques, correspond au passage d'un haut fonctionnaire, formé par la puissance et donc les deniers publics, vers le secteur privé. Historiquement, le terme, très péjoratif dans l'administration, renvoie d'abord aux agents et élèves publics de l'École polytechnique dont on disait des meilleurs qu'ils se trouvaient dans « la botte » et iraient ensuite servir les plus grands corps de l'État. Par opposition à ces premiers, ceux qui décidaient de quitter le giron public (après avoir cependant profité d'une formation d'excellence) en n'allant pas servir l'État mais les secteurs privés, se sont vus qualifiés de...

Pas encore abonné ?

Restez informé partout et tout le temps, LexisVeille.fr scrute et analyse toute l’actualité du droit et des juristes pour vous avertir sans délai de ce qui vous concerne vraiment.

Je m'abonne

Déjà inscrit ?

Vous pouvez lire l’intégralité de l’article en vous connectant ci-dessous.